Close

Tournage au Bois Noir

Après avoir produit la trilogie de BELLE ET SÉBASTIEN, ainsi que les films de Nicolas Vanier (L’ECOLE BUISSONNIÈRE et le prochain DONNE MOI DES AILES), Radar Films continue dans la lignée des odes à la nature et l’enfance avec ce magnifique conte : l’histoire d’une petite fille perdue qui retrouvera le sourire grâce la nature et à ses surprises. Denis Imbert, qui a travaillé avec Nicolas Vanier, propose avec MYSTÈRE un récit d’apprentissage dans un décor grandiose, construit comme un conte rempli de tendresse et de comédie.


Ce décor, c’est celui de Bois Noir, forêt de 627 hectares au cœur du Cantal, détenue par les Groupements Forestiers de France Valley, et dont les paysages sauvages à couper le souffle se prêtent particulièrement bien à l’histoire. La croix d’Orset, au cœur de la forêt, est l’épicentre géographique du film.

L’histoire est la suivante : “Stéphane, 45 ans, chirurgien dans un hôpital Lyonnais réputé, décide de déménager à la montagne suite au décès de sa femme. Il voit dans ce changement de vie l’occasion de tisser de nouveaux liens avec sa fille de 8 ans, Charlie. Dévastée, la petite fille s’est enfermée dans une forme de mutisme que personne, pas même son père, ne réussit à pénétrer. Sauf peut-être Thierry, le beau-frère de Stéphane dont la légèreté et l’humour parviennent parfois à éclairer le visage de l’enfant. Jusqu’au jour où, lors d’une promenade en forêt, Charlie découvre un chiot  qu’elle emporte. L’animal va transformer sa vie, lui redonner la joie et le sommeil perdus. Mais Stéphane déchante aussitôt qu’il apprend que le chiot est en réalité un loup. Malgré les mises en garde, le danger et l’illégalité de cette situation, Stéphane ne peut se résoudre à séparer sa fille de cette boule de poils qu’il pense inoffensive. Après tout, Mystère a même réconcilié Thierry avec les chiens, c’est dire… Pourtant, il devient de plus en plus dangereux de garder Mystère : à mesure que l’animal grandit, il dévoile son état sauvage. Les voisins, les chasseurs, les éleveurs ont tous de bonnes raisons de s’en méfier. Cette belle aventure sera l’occasion pour Charlie de comprendre et d’accepter que l’animal sauvage ne peut vivre ailleurs que dans la nature et lui donnera les clés pour grandir à son tour.”

Sortie du film “Mystère” prévue fin 2020

Denis Imbert – Bernard Antignac (notre garde forestier) – Vincent Elbaz

Obtenez gratuitement le guide 2019 de l'investissement forestier

Rédigé par nos experts

guide des investisseurs