fbpx
Close

Les solutions et les placements pour réduire son IFI

Préparer la transmission de son patrimoine, faire un don ou un placement immobilier … les solutions pour réduire votre impôt sur la fortune immobilière.

 

Préparer la transmission de son patrimoine

 

La société civile immobilière (SCI)

Le propriétaire apporte un bien (hors résidence principale) à la SCI (Société Civile Immobilière) familiale puis donne des parts de cette SCI à ses enfants (non rattachés au foyer fiscal). Le propriétaire n’est ainsi imposable à l’IFI qu’à la hauteur des parts qu’il détient dans la SCI. 

 

Faire une donation à ses enfants

Faire une donation d’un bien immobilier à ses enfants permet à la fois d’organiser la transmission de son patrimoine tout en réduisant son IFI. Chaque parent peut donner à chaque enfant jusqu’à 100 000 euros en exonération de droits de succession. Cette opération est renouvelable tous les 15 ans. 

Les parents peuvent également faire une donation temporaire d’usufruit d’un bien immobilier à un enfant majeur ayant besoin de revenus ou d’un logement. Celle-ci est consentie pour une durée définie à l’avance (pour dix ans par exemple) durant laquelle l’enfant dispose de l’usufruit du bien, c’est à dire qu’il peut en percevoir les loyers ou l’habiter. Les parents conservent la nue-propriété du bien et sont exonérés d’IFI. Au terme de la durée, ils en récupèrent la pleine propriété.

 

Faire un don à un organisme

 

Il est possible de déduire du montant de son IFI 75% des dons réalisés au profit d’un organisme éligible, dans la limite de 50 000 € par an. Vous avez jusqu’à la date limite de dépôt de la déclaration IFI 2020 pour faire un don déductible de l’IFI à payer en 2020. 

 

Faire un placement immobilier

 

Acheter un bien immobilier en nue-propriété

Acquérir la nue-propriété d’un bien ou de parts de SCPI en nue-propriété permet d’investir dans l’immobilier en exonération d’IFI. Il est par exemple possible d’acheter des parts de SCPI en nue-propriété pour une durée limitée (10 ou 15 ans en général). En parallèle, la société de gestion vend l’usufruit à un bailleur social ou un institutionnel pour la même durée. Celui-ci assure la gestion locative (il perçoit donc les loyers), prend en charge l’entretien du bien, les travaux et les taxes. Au terme de la durée du démembrement, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété du bien, sans frais, ni formalité. Il peut alors en disposer librement et décider de le revendre ou de le louer et percevoir ainsi des revenus locatifs. Pendant toute la durée du démembrement, les parts de SCPI en nue-propriété sont exonérées d’IFI. Par ailleurs, pour un démembrement d’une durée de 10 ans, le prix d’achat de la nue-propriété est décoté de 30% par rapport au prix en pleine propriété.

 

Investir dans les bois et forêts

Les parts de groupement forestier sont exonérés d’IFI à hauteur de 75%. Dans certains cas, en particulier s’agissant de parts des groupements forestiers de France Valley, la totalité de l’investissement peut être exonéré d’IFI. Par ailleurs, l’investissement dans un groupement forestier permet de bénéficier d’un abattement de 75% sur les droits de donation et de succession.  

 

Obtenez gratuitement le guide 2019 de l'investissement forestier

Rédigé par nos experts

guide des investisseurs