Il est possible de réduire l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)

Le Projet de Loi de Finance, dans sa rédaction au jour de la publication de cet article (le 18/10/2017), permet de réduire son IFI pour tout investissement en Groupement Forestier réalisé dans le cadre de la loi TEPA avant le 31 décembre 2017.

Le projet de Loi de Finance (le PLF) prévoit la suppression de l’ISF, au profit d’un nouvel impôt, l’Impôt sur la Fortune Immobilière, l’IFI. Cet impôt reprend tous les principes de l’ancien ISF, en supprimant les actifs financiers de sa base taxable. Les taux ne changent pas. Il n’est cependant pas prévu que la loi TEPA, qui permettait de réduire l’ISF de 50% du montant investi dans une PME (dont les Groupements Forestiers), soit élargi pour réduire également l’IFI. Cependant, le PLF prévoit que tout investissement éligible à la loi TEPA réalisé avant le 31 décembre prochain, permettra de réduire l’IFI. Après cette date il n’existera plus de moyen de réduire l’IFI.

Concrètement, en investissant 10.000 euros dans un Groupement Forestier, il est possible de réduire le montant de l’IFI qui sera dû l’année prochaine, à hauteur de 5.000 euros, pour peu que cette opération ait été effectuée avant le 31 décembre prochain. Pour ceux qui seront soumis à ce nouvel impôt malgré une base taxable limitée à l’immobilier, c’est donc la dernière possibilité de bénéficier de ce dispositif fiscal attrayant. France Valley, qui propose ces investissements en Groupements Forestiers, s’engage même à rembourser les investisseurs qui en feraient la demande, dans l’hypothèse où ce dispositif en cours de discussion à l’Assemblée ne serait finalement pas adopté en fin d’année.

Comme nous le faisons à chaque fois sur ce site, nous rappelons ici que l’avantage fiscal suppose des contreparties (risque, durée de blocage), et ne peut constituer la seule motivation de l’investissement.



Demande d'information