fbpx
Close

SA France Valley Revenu Europe
L'investissement Forestier Européen

L’Europe offre de nombreuses possibilités pour construire un patrimoine forestier diversifié en termes d’essences, de géographies et donc de climats, ainsi que de marchés forestiers. La surface forestière Européenne est de plus de 180 millions d’hectares, et regroupe des forêts feuillues (France, Allemagne, Hongrie, Roumanie…), des forêts résineuses (Finlande, Suède, Estonie, Lettonie…), des climats océaniques, continentaux, montagnards… Les pays comme l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande ou la Suède, ont une industrie de la transformation très développée, d’autres, moins matures, offrent des opportunités intéressantes de progression (non garanti) de valeur de foncier dans un contexte où les prix de vente du bois, eux, sont assez homogènes et internationaux. Cette SA est éligible au dispositif dit de l’IR-PME, ses actions sont exonérées d’IFI, c’est donc un formidable outil de diversification de patrimoine de long terme dans un cadre fiscal élégant.

Choisir l'investissement forestier Européen pour diversifier essences et climats
(et réduire son Impôt sur le Revenu de 25% en contrepartie d'un risque de perte en capital)

Stratégie

La stratégie d’investissement dans les pays de la Communauté Européenne permet de viser des pays variés. Les pays les plus matures, avec des perspectives d’évolution de la valeur du foncier limitées, mais offrant la possibilité de bénéficier de contrats d’approvisionnement pluriannuels avec une industrie très développée (Allemagne, Finlande, Suède, Autriche…). Les pays dont le prix du foncier pourrait (non garanti) rattraper celui des pays matures, avec un prix de vente du bois qui lui est international (Lettonie, Lituanie, Estonie, Slovaquie…). Enfin les pays à mi-chemin entre les deux modèles (France, Belgique, Nord-Ouest de l’Espagne, Roumanie…). 

Par ailleurs cette stratégie permet de viser de nombreuses essences, dont les destinations industrielles sont variées : le chêne (tonnellerie, parqueterie, charpente), le pin (palettes, panneaux, cartonnerie, papeterie, pellets), le bouleau (qui se valorise dans le Nord Est de l’Europe alors qu’il n’est pas utilisé en France), Etc.

Enfin la diversité des climats et des essences facilite la prévention des risques climatiques et sanitaires.

Fiscalité

25% de réduction d’Impôt sur le Revenu (en contrepartie d’un blocage minimal des actions de 5 ans ½* à 7 ans et d’un risque de perte en capital – la durée de conservation conseillée est de 10 ans), dans la limite d’une souscription de 50.000 euros pour un célibataire et de 100.000 euros pour un couple, soit une réduction d’impôt respectivement de 12.500 euros et 25.000 euros. Cette réduction est soumise au plafonnement global des niches fiscales de 10.000 euros. 


Exonération d’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), sans limite de montant (sous condition de détention de moins de 10% du capital et des droits de vote du Fonds)

Performance

Construit en additionnant un rendement annuel net moyen sur 10 ans de l’ordre de 1% (par nature irrégulier et non garanti) et l’évolution potentielle de la valeur des parts (à la hausse ou à la baisse – il existe un risque de perte en capital), l’objectif de gestion du GFI France Valley Patrimoine est une performance d’environ 2,5% par an (net de frais et de commission de souscription), en moyenne sur 10 ans. Cet objectif n’est pas garanti, il se fonde sur des hypothèses qui pourraient ne pas se réaliser.

Risques

L’investissement forestier, bien qu’assis sur un actif tangible, ne présente pas de garantie en capital, la valeur d’une forêt étant sujette aux fluctuations de l’offre et de la demande. France Valley ne peut apporter de garantie sur le rendement ou l’évolution de la valeur des actions. En outre, les avantages fiscaux ci-dessus ne sont pas automatiques, ils dépendent de la situation de chacun, qui doit être examinée individuellement. Par ailleurs la liquidité des actions n’est pas garantie.

Plus spécifiquement, l’investissement forestier est sujet aux risques météo (tempêtes, gel, sécheresse), aux incendies et aux risques sanitaires (champignons, insectes); ce dernier ne peut être assuré, la couverture des deux premiers est étudiée au cas pas cas.

Frais

Les frais se décomposent entre ceux liés à la souscription (10% de commission de souscription et éventuel droit d’entrée), ceux, récurrents, liés à la gestion de la SA (0,5% par an s’agissant des frais de gestion de France Valley), et ceux, capitalisés dans la valeur des parts (donc récupérés lors du rachat des parts sous réserve de liquidité), liés à l’acquisition des actifs forestiers. Le lecteur est invité à se reporter notamment à la plaquette commerciale disponible en cliquant ci-dessous pour appréhender des frais de manière exhaustive.

Les investisseurs sont invités à consulter le Document Synthétique d'Information, la Plaquette Commerciale, les Statuts et le DIC mis à leur disposition sur ce site avant toute décision d'investissement.

Besoin d'aide ?
De plus d'information ?
Contactez-nous !

Obtenez gratuitement le guide 2019 de l'investissement forestier

Rédigé par nos experts

guide des investisseurs